Le Triskel

Le triskel est un symbole celtique assez répandu, que l'on peut voir sur des drapeaux, des bijoux, des tatouages mais aussi des sites archéologiques. Ce motif aux origines très anciennes a traversé les siècles, de l'Âge du Fer jusqu'à nos jours. Nous vous proposons de découvrir son histoire et sa signification.

Le triskel est un symbole attesté depuis le néolithique dans diverses cultures. Ses plus anciennes représentations ont été retrouvées sur les temples mégalithiques de Malte.

Ce motif apparaît aussi sur le tombeau néolithique de Newgrange en Irlande qui date de 3200 avant notre ère. Il est notamment gravé sur une grande pierre placée devant l'entrée du célèbre monument.

Selon l'archéologue et historien Venceslas Kruta, spécialiste des Celtes, le triskel est généralement reconnu comme un symbole solaire.

Dans l'iconographie celtique, ses trois branches représenteraient les trois points du mouvement vertical du soleil : le lever, le zénith et le coucher.

Ce symbole a par ailleurs donné lieu à de nombreuses interprétations et hypothèses plus ou moins crédibles :

Il pourrait notamment représenter :
=> les 3 dieux principaux de la mythologie celtique : Lug, Dagda et Ogme
=> les 3 éléments : l'eau, la terre et le feu
=> les 3 âges de la vie : jeunesse, âge mûr et vieillesse
=> les 3 temps : passé, présent et avenir
=> la Sainte Trinité

Les personnes qui l'arborent sous forme de bijou ou de tatouage y voient généralement un porte-bonheur, un symbole du soleil ou du cycle de la vie.

Plus généralement, le chiffre 3 est associé aux notions de création, d'union et d'harmonie.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés